LA RÉVOLUTION FRANÇAISE

PRÉSENTATION ET ANIMATIONS PUBLIQUES
LA DÉCOUVERTE DE JEAN-PAUL MARAT
 par Jacques De Cock et Charlotte Goëtz-Nothomb 

Comment assumer la responsabilité d’organisations sociales, gages d’un avenir humain ? L’histoire nous dévoile des étapes: avancées, régressions, sauts, mutations, retournements. 
Parmi elles, la Révolution française. 
À quelques mois du bicentenaire, un accord s’est dessiné dans l’équipe de PÔLE NORD pour analyser de près cette période. La concrétisation du projet souleva de nombreuses questions. 
Partirions-nous de la situation en Belgique ? Nous servirions-nous, par exemple, du journal de Camille Desmoulins, Révolutions de France et de Brabant ? 
Par ailleurs, les Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique possèdent un chef-d’œuvre incontesté, le Marat assassiné du peintre Jacques-Louis David, exilé comme régicide et qui avait vécu à Bruxelles jusqu’à sa mort. 
Enfin, la Bibliothèque Royale proposait de belles collections de Journaux de l’époque, dont ceux de ce Jean-Paul Marat, que nous connaissions bien mal.

L’idée de s’appuyer sur les journaux, afin de rendre vivant le parcours de l’exposition, emporta l’adhésion. Difficile, en effet, d’ignorer que cette «Révolution» voit naître en très peu de temps une multitude de journaux; que l’esprit public, réveillé, prend autant la parole que la plume. 

L’équipe ne quitte plus la Bibliothèque Royale. Et, assez vite, ce sont les feuilles de Marat qui retiennent l’attention par leur continuité - elles paraissent quasi quotidiennement - leur tonalité et ces documents inespérés: courriers de lecteurs, comptes-rendus réguliers des Assemblées, suivi implacable des événements, prédictions qui se réalisent. De plus, quand la situation est brûlante, elles se doublent de pamphlets, de placards, d’interventions de leur auteur dans d’autres feuilles, de ses prises de parole aux Jacobins, aux Cordeliers puis à la Convention nationale, quand Marat devient député.
Les travaux des spécialistes de la presse révolutionnaire – même ceux qui sont peu favorables à Marat – sont consultés, et leur avis confirme que les journaux de Marat, la conception du journalisme par Marat sont exceptionnels et d’une étonnante «modernité».
 
Ainsi s’opère la rencontre de PÔLE NORD avec L’Ami du Peuple. Nous misons donc sur une œuvre  qui n’a pas été éditée pour entrer dans cette période-clé de l’histoire. Et nous ne sommes pas au bout de nos surprises : ce que nous apprenons sur l’époque correspond peu avec ce qui nous avait été enseigné. 

L’Exposition «À Marat, la Révolution française», dont le titre démarque la dédicace inscrite par le peintre David sur son tableau : «À Marat, David» prend forme.
Le projet connaîtra un vrai succès. 
L’Exposition et le spectacle L’Ami du peuple seront prolongés et repris en France et en Suisse. 

Grâce aux contacts suscités par ces activités, un Club d’Études sur la Révolution Française, rapidement surnommé CERF, rassemblera jusque cinquante membres.
En raison de leur autonomie, le Club et l’asbl Pôle Nord coordonneront à Bruxelles, au Centre international Jacques Brel, le 18 novembre 1988, la  
Conférence de presse annonçant les nombreuses manifestations belges du bicentenaire.


DANS LE CADRE DU BICENTENAIRE


Exposition «À Marat, la Révolution française»

À PÔLE NORD - BRUXELLES


Coordination : Charlotte Goëtz-Nothomb et Jacques De Cock

Graphisme: Nathalie Witvrouwen


Deux montages audio-visuels

"La Révolution est terminée" et "David, le Serment et la Mort"

Visites guidées pour les groupes



Présentation des activités de PÔLE NORD et du Club d’Études sur la Révolution française de Bruxelles

À LA GRANDE HALLE DE LA VILLETTE - PARIS STAND NORD-PAS-DE-CALAIS




Conférence de presse

«Les manifestations belges pour le bicentenaire de la Révolution française»

AU CENTRE INTERNATIONAL JACQUES BREL - PASSAGE 44 - BRUXELLES


Coordination : Pôle Nord asbl et Club d’Études sur la Révolution française - Attaché de presse: Quentin Pirlot



Projection des deux montages audio-visuels

"La Révolution est terminée" et "David, le Serment et la Mort"

À LA GALERIE DE LA CGER - BRUXELLES

Dans le cadre de l’exposition

«L’Héritage de la Révolution française»





Pages spéciales du journal Le Soir - BELGIQUE

Une équipe de journalistes du journal Le Soir, Claude de Groulart, Jean Rebuffat et Jacques Van Solinge prennent contact avec le Club (CERF) pour établir une collaboration en vue de la réalisation des pages que ce journal consacrera à la période révolutionnaire tout au long de l’année 1989.



Édition de «La Gazette de la Révolution française»

Les pages parues dans le journal Le Soir en 1989 sont ensuite éditées sous forme de livre.

La postface de cette Gazette sera rédigée par Jacques De Cock et Charlotte Goëtz-Nothomb, membres du Club et administrateurs de PÔLE NORD.






Exposition «Marat en deçà de la légende»

BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE ET UNIVERSITAIRE

NEUCHÂTEL (SUISSE)


À l’occasion du bicentenaire de la mort de Marat,

né à Boudry


Coordination

Michel Schlup, Charlotte Goëtz-Nothomb et Jacques De Cock

Graphisme: Nathalie Witvrouwen et André Frehner


Pour tous publics - Présentation audio-visuelle


Deux montages audio-visuels

"La Révolution est terminée" et "David, le Serment et la Mort"



Le numéro 39 (automne 1993) de la

Nouvelle Revue Neuchâteloise,

intitulé «Marat en deçà de la légende»

peut être commandé au secretariat.bpu@unine.ch