FAUST
 
 
ENCORE ET TOUJOURS
par Charlotte Goëtz-Nothomb
PÔLENORDGROUP - 2013

1970
ALBUMS DE KRAUTROCK 
Groupe Faust

Faust; Faust : so far; Faust IV; Faust : The Faust Tapes, etc.

Le groupe débute à Hambourg en 1970. Influencé par Frank Zappa et la musique concrète, ses compositions s’apparentent à des collages musicaux. Très orienté vers la musique électronique, il préfigure les éléments stylistiques de l’ambient, du noise rock ou encore du new age. Buts avoués: créer une musique en utilisant le phénomène de répétitions de phrases pour hypnotiser l'auditeur et/ou utiliser le studio comme un instrument à part entière (post-production et «mix»).

1975
FILM
Brian De Palma

The Phantom of the Paradise

Avec Paul Williams (Swan), William Finley, Jessica Harper, George Memmoli

Film mélangeant l’épouvante, le fantastique et l’opéra rock. Parabole tragi-comique sur l'amour, le désir de gloire et l'anonymat,.

Winslow Leach, jeune compositeur de talent, a été repéré par Swan, producteur en vogue et directeur de la firme Death. À la recherche de morceaux inédits, entre autres pour inaugurer son xanadu, le Paradise, Swan n'hésite pas envoyer son plus fidèle serviteur «acheter» une cantate de Leach, lequel croit d’abord à une honnête tractation. Ne recevant plus de nouvelles de l’acquéreur, Leach part aux nouvelles et arrive en pleine audition. Il rencontre Phoenix, une belle et talentueuse chanteuse débutante dont il tombe immédiatement amoureux, mais Swan, lui, a décidé de se débarrasser du compositeur et faisant mine de ne pas le connaître, s’arrange pour le faire enfermer à vie à Sing Sing pour trafic de drogue. Leach s'en échappera, bien décidé à mettre à sac la maison de disques Death, mais il dérape et s’écroule dans une presse à disques. Défiguré à vie, sans voix, il n’hésitera pas à venir hanter le Paradise et à y semer la panique. Swan le surprend et lui propose un nouveau marché… diabolique !
Le réalisateur évoque bien sûr l’histoire de Faust. Il fait aussi allusion au Portrait de Dorian Gray d’Oscar Wilde, au Frankenstein de Mary Shelley et s’inspire de plusieurs films d’Alfred Hitchcock comme Psychose, Les Oiseaux… 

1994 
FILM
Jan Svankmajer

Lekce Faust (La leçon de Faust) 

Avec Petr Cepek (Faust), Jan Kraus, Vladimir Kudla

Une interprétation surréaliste pleine de suspense, d’horreur et d’humour inspirée de la légende (de Marlowe à Goethe). 

Après une multitude d’événements bizarres, un homme suit les indications d’une carte qui le conduit dans un théâtre de marionnettes. Par la mise en abîme et la conjonction de personnages réels et de l’animation, Jan Svankmajer, artiste tchèque et grand maître de l’animation revisite à sa manière le mythe en donnant au spectateur la sensation d’avoir côtoyé les ténèbres et approché le diable. Pendant toute cette leçon, deux personnages aux visages énigmatiques incitent cet antihéros à passer dans un autre monde. L’homme devient acteur de sa propre vie en enfilant le costume de Faust et prend part à un spectacle très étrange qui va considérablement bouleverser son existence jusque-là morne et futile.

1996
ROMAN DE SCIENCE-FICTION
Serge Lehman 
Édition Fleuve noir - Paris 
F.A.U.S.T.

F.A.U.S.T est une grande saga qui, dans la filiation de Jules Verne ou de H.G. Wells, allie le thriller géopolitique et une histoire du futur. Le premier volume se situe en 2095. À New-York, le sénat des Nations Unies ouvre ses portes et une immense conspiration des Puissances pourrait faire basculer le sort de l’humanité. 
Au même moment, de l’autre côté de l’Atlantique, un groupe  de scientifiques, d'intellectuels, de diplomates et d'espions prépare la riposte. Ils n'ont pas de nom, pas d'argent, pas de statut... 
Mais leur détermination est souveraine.
Au même moment toujours, en plein coeur du Sahara cette fois, le jeune Chan Coray cherche à comprendre sa réelle identité et pourquoi son père, qui fut un historien réputé, a été obligé de fuir l'Europe pour s'enfoncer dans le Veld — cette zone de non droit qui s'étend progressivement à la terre entière. 
La réponse à toutes ces questions se trouve au sommet d'Aéropolis, la ville-tour perdue dans les nuages. Pour l'atteindre, Chan devra échapper aux mystérieux B-men et - peut-être - vendre la seule chose qui lui reste: son âme.

1997
PIÈCE DE THEATRE
Mark Ravenhill 
Édition : Methuen Publishing Ltd                                        

Faust is dead                     

Une plongée aussi sombre que drolatique dans un univers virtuel.

Alain, un des philosophes les plus célèbres du monde, arrive à Los Angeles, où il est accueilli comme une star. Dans une série de talk-shows, il annonce la fin de l’Histoire et la mort de l’homme. Mais sa rencontre avec le jeune Pete qui est sur la piste de son père, magnat de logiciels dernier cri, va pourtant l’entraîner dans un long voyage hédoniste. 
La conclusion de l’histoire n’en sera pas moins sanglante puisqu’elle démontre que toute l’épopée ne permet jamais de maîtriser la différence entre le réel et le virtuel.


1997
ROMAN DE SCIENCE-FICTION
Michael Swanwick
Edition : Payot


Jack Faust

Le Faust de Goethe revisité. Ce Faust-ci est, lui aussi, convaincu que ses connaissances sont tout à fait insuffisantes. Il décide de faire appel à des «entités» autres dont il ne sait rien. Il parvient à les contacter et, au cours d’une vision, un être venu d’ailleurs et nommé Méphistophélès lui découvre l’avenir de l’humanité, dans l’espoir de l’utiliser pour la détruire. 
Faust veut savoir ? Il saura, rien ne lui sera épargné. 
Lorsqu’il émerge de sa vision et alors que tous le croient devenu fou, «Jack» Faust commence son périple sous l’œil malveillant de l’extraterrestre Méphisto, émanation de tout un peuple issu d'une dimension parallèle. L’auteur met en œuvre ce qu’on appelle, dans le langage de la science-fiction, une «uchronie»: Faust est à l’origine de la révolution industrielle avec deux siècles d’avance. Marguerite est une jeune chef d’entreprise qui, par amour, va accepter toutes les perversions suggérées par son amant. «Jack» Faust ira au bout de la connaissance, au bout de l’histoire de l’humanité, jusqu’à prendre la place d’un personnage plus abominable que tout ce qu’on peut imaginer. 

1999 
JEU VIDÉO
Arxel Tribe
Édition : Cryo Interactive

Faust : les sept jeux de l’âme (Seven games of the soul)

Dans ce jeu, conçu pour PC, vous jouez le rôle de Marcellus Faust, le gardien de Dreamland, un vieux parc abandonné et fermé pour cause de disparitions inexpliquées. Vous serez secondé par Méphistophélès, démon aristocrate, manipulateur et séducteur suprême. Sept âmes ont vécu dans ce parc dans les années 1930. La mission est d’enquêter sur les actions de ces sept personnes pour savoir s’il faut ou non réviser la condamnation qui leur a été infligée.

2003-2004

OPÉRA

Pascal Dusapin


Faustus, the last night


Opéra (en une nuit et onze numéros) écrit en anglais et créé en 2006 au Staatsoper unter den Linden de Berlin dans une mise en scène de Peter Mussbach.

Le texte, librement inspiré de La tragique Histoire du docteur Faust de Christopher Marlowe, fait référence à la version ancienne du mythe, en écartant volontairement la version de Goethe.

Il intègre aussi, par ordre chronologique, la Bible, Shakespeare, Blake, Nerval. Et Samuel Beckett, en particulier dans le personnage de Togod l’ange déchu, anagramme de Godot. L’écriture orchestrale traduit le désespoir, l’incertitude, l’attente vaine dans un tournoiement infernal de timbres, de stridences lentes et graves, parfois appuyées par des effets électroniques.


2006

BANDE DESSINÉE

David Vandermeulen (scénariste) et Ambre (dessinateur)

Édition : 6 pieds sous terre. Collection : Blanche


Faust


Résumé fait par les auteurs

«Notre approche du mythe puise son inspiration principale dans le premier Faust de Goethe, tragédie qui restera assurément et pour longtemps encore, la plus éclatante adaptation tirée de la légende. D'un point de vue graphique cependant, nous avons tenté de nous défaire le mieux qu'il nous était permis des réussites plastiques antérieures. Notre Faust, s'il s'inscrit bien dans une tradition populaire, n'a certainement pas la prétention de rapporter le texte goethéen dans un nouvel environnement philosophique, même si, de-ci de-là, nous avons glissé, sans trop de politesses pour l'œuvre, quelques idées propres à notre époque pour qui le récent retour à la question des Lumières demeure un sujet de plus en plus apparent. Aussi notre travail de bande dessinée ne prétend-t-il être autre chose qu'une introduction à l’œuvre, la tentative plastique d’une poésie riche de signes et de sens.»



LITTÉRATURE JEUNESSE

Matthew Skelton

Pocket Jeunesse


Le secret d'Endymion Spring


Deux récits alternent et s'imbriquent, celui de Blake qui vit de nos jours à Oxford avec sa chercheuse de mère et sa petite sœur et celui d'Endymion Spring qui vit au XVe siècle, à Mayence. Endymion a été recueilli et sorti de la misère par Johannes Gutenberg, en pleine invention de l'imprimerie. Muet de naissance, il devient son apprenti typographe et se révèle extrêmement doué pour le métier.

Les deux enfants devront, chacun à leur époque, protéger le «livre ultime» des êtres mal intentionnés et avides de pouvoir qui pullulent parmi les adultes.


2007

BANDE DESSINÉE

Rodolphe (scénariste) -  Raymond Poïvet (dessinateur)

Éditions du Seuil


Faust


L’historique

1984-1985, Rodolphe, jeune scénariste de bande dessinée, imagine une adaptation du mythe de Faust que Raymond Poïvet illustre. Mais la maison d’édition pressentie fait faillite et l’album reste inconnu.

1999, Raymond Poïvet - alias «le Maître» comme l'appelaient ses disciples de l'Atelier 63 à Paris – décède à 89 ans. 

Pourtant Faust, peut-être soutenu par Méphistophélès, n’en sera pas à une facétie près. Il arrivera donc que Dominique Poïvet, le fils du dessinateur découvre dans la maison familiale de Ville-Dieu, un paquet de planches rangées sous un lit. Comprenant de quel projet inédit il s'agit, il contacte Rodolphe et lui annonce la bonne nouvelle.

En 2007, à l'occasion du festival bd Quai des Bulles, à Saint-Malo, les visiteurs pourront visiter une exposition consacrée à l’album remis à l’honneur et publié au Seuil et dont de nombreuses planches originales au stylo à bille sont saisissantes de beauté et de maîtrise graphique.



2007

OPÉRA

Philippe Fénélon (d’après le livre de Nikolaus Lenau)


Faust


Commentaire de Philippe Fénélon sur le Faust de Nikolaus Lenau

«Le Faust de Nikolaus Lenau dévoile une quête de la Vérité. Composition baroque et morcelée, cette œuvre de contrastes tente d’exprimer les contradictions des êtres. Thèmes faustiens : la nature ne livre pas ses secrets, la science est vaine, la religion ne répond à rien, la sensualité est éphémère, l’art n’apporte qu’un semblant de satisfaction… Refusant tout compromis, sceptique et désabusé, Faust rompt avec l’ordre établi pour échapper au doute et se laisse convaincre, par un Méphistophélès brutal, ironique et condescendant, qu’il atteindra son but en lui livrant son âme. Son errance et ses visions ne sont pourtant que la fuite en avant d’un rêve cynique qui le mène d’échec en échec. C’est Görg – L’Homme –, conscience de Faust, qui lui apporte la clé en lui faisant découvrir que la liberté désirée est en chacun de nous et qu’il est vain de la chercher ailleurs. Cette révélation de l’homme libre entraîne le rebelle vers sa destruction. Ses aventures douloureuses n’ont été que l’histoire d’un sursis».


Création mondiale au théâtre du Capitole de Toulouse en 2007.



2010

FILM 

Alexandre Sokourov


Faust


Avec Johannes Zeller (Faust) et Anton Adasinskiy (le diable)

Quatrième film du réalisateur sur le thème du pouvoir et des forces obscures qui peuvent animer l’âme humaine (après Moloch, 1999, Taurus, 2000 et Soleil, 2004), Faust a été tourné en Espagne et en Islande, où le réalisateur a fait construire des répliques de villes allemandes du début du XIXe siècle. Le film se déroule dans une atmosphère grise et jaune étouffante, peuplée de cadavres, de viscères et où le malin lui-même, prêteur de gages mi-homme, mi-animal, souffre d'ulcères purulents. Le scénario s’appuie sur les œuvres de Goethe et de Thomas Mann, il reprend l'histoire archétype du face-à-face avec le diable sous forme d'une méditation sur la corruption du pouvoir. Les personnages, en costumes XIXe siècle, y sont inquiétants et évoluent dans une atmosphère étouffante et nauséabonde de fin du monde.

Le film a obtenu le Lion d’Or de la 68e Mostra de Venise, le 10 septembre 2011.


L’association PÔLE NORD a consacré de nombreuses recherches, des expositions et une bibliographie - éditée par la Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel en Suisse (BPUN) - à ce mythe central de la modernité, dont l’objet est, au départ, le désir de la connaissance, laquelle, au XVe siècle, prend corps avec la complicité d’un diable spécifique, Méphistophélès.

La brochure des expositions organisées par la BPUN et l’association PÔLE NORD (128 p.) peut être commandée au secretariat.bpu@unine.ch


À la fin du XXe siècle et au début du XXIe siècle, qu’en est-il ?

Faust et Méphisto sont toujours présents et de nouveaux personnages ont été créés, symptomatiques de l’esprit du temps.

La bibliographie mérite donc d’être complétée dans des registres où se retrouvent maintenant la science-fiction, le rock, le rap, la bande dessinée, les mangas, les jeux vidéo…